Race ovine : ILE DE FRANCE

L'Ile de France est un race viandeuse lourde s'adaptant aussi bien dans une conduite d'élevage de bergerie, plein air ou semi plein air.
 
Historique de la race
 
Comme l'indique son nom, l'Ile de France est une race ovine française. Ce mouton est issu de croisements entre des Leicester et des Mérinos. Elle devient officiellement race Ile de France à la fin du 19ème siècle.
 
Caractères typiques
 
Sa laine, épaisse, joue un rôle d'isolant ce qui lui permet de s'adapter à toutes les variations climatiques tant vis-à-vis du froid que de la chaleur. La toison est étendue couvrant le haut de la tête jusqu'à la ligne passant par les orbites, légèrement au-dessus garnissant les ganaches et à quelques centimètres au-dessus du genou, revêtant la poitrine et le ventre. Le poids de la brebis se situe entre 70 et 90 kg quant à celui du bélier, il balance entre 110 et 150 kg.

Spécificité de la race
 
La race Ile de France allie un ensemble de qualités: très bonne conformation, vitesse de croissance élevée, bonne prolificité, grande aptitude au désaisonnement, bonne valeur laitière et laine de qualité. Race particulièrement précoce : les agnelles sont luttées à 8 - 9 mois.

Qualité de la viande
 
La bonne conformité et la vitesse de croissance des agneaux permettent d'obtenir une carcasse à haut rendement viandeux sans excès de gras. Les agneaux abattus à 3 - 4 mois donnent des carcasses de 18-20 kg très demandées sur le marché.
 
Reproduction

La capacité de la brebis au désaisonnement lui permet des agnelages d'automne et même une conduite en agnelage accéléré (3 agnelages en 2 ans).

En bref
 
L'Ile de France se retrouve partout dans le monde vu ses capacités d'adaptation climatique et est utilisé grâce à sa très bonne conformité aussi bien en race pure qu'en croisement.
Designed by C.Gest christophe@gestc.be